Comment financer notre projet pour la France ?

Comment financer notre projet pour la France ?

On nous demande souvent comment financer notre programme et la baisse de l’impôt sur le revenu de 10% défendue par Les Républicains dans un gouvernement de cohabitation.

Plutôt que de faire des retraités les vaches à lait de l’Etat en augmentant la CSG, je formule des propositions compensatoires très concrètes et faciles à mettre en œuvre.

Les fraudes sociales et fiscales représentent près de 100 milliards d’euros par an soit 50 fois plus que le trafic de drogue. Il est devenu urgent de mener une politique de tolérance zéro envers les voleurs :

– en créant un véritable FBI de lutte contre la fraude sociale, et transformant la DLNF administrative en organe opérationnel capable de traiter, par exemple, le fichier des faux numéros de la sécurité sociale (1,8 millions de faux numéros qui touchent en toute impunité les aides sociales).

– en contrôlant l’origine de l’argent liquide pour lutter activement contre les fraudes organisées par la criminalité ( banditisme, prostitution, drogue…).

– en supprimant les prestations de sécurité sociale aux fraudeurs fiscaux, comme cela avait été mis en œuvre sous N. Sarkozy : cela signifie, par exemple, que la CAF doit intégrer les revenus du trafic de drogue dans le calcul des aides sociales du dealer.

– en faisant de la lutte contre la fraude fiscale à la TVA une priorité! Cela commencera aussi par faire appliquer les lois qui existent déjà.

C’est une question de courage et de VOLONTÉ politique ! J’ai ce courage et cette volonté de traiter les vrais problèmes, en empêchant toute hausse d’impôts ou de taxes, en cessant de faire des retraités la variable d’ajustement des politiques publiques.

Laisser un commentaire